samedi 22 mai 2010

Des commentaires sur le film "Le voleur de bicyclette"

C’est l’histoire d’un homme qui vit à Rome en Italie et qui n’a pas d’emploi. Il habite avec sa femme Maria et son fils Bruno. Un jour, quand il était au chômage, il se reçoit un emploi : afficheur d’affiches dans les rues. Il lui faut absolument une bicyclette. Il en parle à sa femme qui se sacrifie en vendant les draps. Ainsi la bicyclette acheté, il part au travail. Mais, en affichant des affiches, quelqu’un lui vole son vélo. Il le poursuit mais en vain ! Il partira donc à la traque de son vélo, son ami et Bruno l’aidant.

Mahdi

 

Cela raconte l’histoire d’un Monsieur nommé Ricci. Pour commencer, il est chômage. Puis un homme l’appela en lui disant : « Va donc travailler au ministère du travail ! Mais pour faire ce travail, tu devras avoir une bicyclette. » Le lendemain, son travail commença (colleur d’affiches). Pendant qu’il collait une affiche, il se fit voler se bicyclette. Le lendemain après-midi, il la chercha partout. Il trouva un copain pour l’aider à chercher sa bicyclette. Ils cherchèrent partout mais en vain.

Je n’ai pas aimé ce film parce qu’il était en noir et blanc et sous-titré. Et aussi parce qu’il est triste car il ne la retrouve pas.

Noémie

 

Ça parle d’un monsieur qui s’appelle Antonio. Il affiche des feuilles de papier sur les murs. Mais pour cela, il lui faut une bicyclette. Alors, il s’en achète une. Mais un jour, un jeune homme lui vole sa bicyclette. Alors, il la cherche partout mais il ne la trouve pas. Je n’ai pas du tout aimé ce film. C’était en italien et on devait lire pour comprendre. En plus, ça m’a rendu triste surtout à la fin. Ce qui m’a rendu triste c’est quand le père pleure quand il a perdu sa bicyclette.

Lino

 

C’est l’histoire d’un monsieur nommé Antonio Ricci. Il a une femme Maria et un fils Bruno. Antonio vient d’avoir un métier mais il avait besoin d’une bicyclette pour être engagé ; Alors Maria décide de vendre tous leurs draps pour pouvoir acheter un vélo. Le jour de travail arriva. Pendant qu’il collait des affiches, un jeune homme en a profité pour lui voler son vélo. Je n’ai pas aimé cette histoire car elle était triste, sombre et en plus elle finit mal. J’ai bien aimé Bruno car il était souvent rigolo.

Alyssa

 

Rome est en ruine et presque tout le monde est au chômage. Antonio Ricci trouve un emploi : colleur d’affiches. Pendant qu’il colle une affiche quelqu’un lui vole sa bicyclette. Du coup il perd son emploi et cherche sa bicyclette. Son fils Bruno et ses amis l’aident à la retrouver. Je n’ai pas aimé parce que c’était triste surtout quand il ne retrouve pas sa bicyclette.

Armance

 

Ça parle de Rome après la deuxième guerre mondiale. Ricci, un homme sans travail vient de trouver un travail mais il lui faut une bicyclette. Or il n’en a pas. Il en achète une. Mais il se la fait voler très vite par un jeune homme. Il décide de le rattraper mais il ne le retrouve plus. Il cherche avec son fils son vélo. Il aperçoit un cadre de vélo. Serait-ce sa bicyclette ? Je n’ai pas aimé ce film à cause des sous-titres e t du noir et blanc. Le film était nul car Ricci ne retrouve même pas sa bicyclette.

Tanguy

 

Ricci trouve un travail : coller des affiches dans la rue. Il échange des serviettes contre un bicyclette parce qu’il en a besoin pour son travail. Un jour, un voleur lui vole sa bicyclette pendant qu’il colle ses affiches. Il essaie de la retrouver mais il n’y arrive pas. A la fin, il vole une bicyclette mais se fait attraper par le propriétaire du vélo qui lui pardonne. Je n’ai pas aimé parce que c’était trop triste.

Luca

C’est l’histoire d’un homme qui se nomme Ricci. Il va avoir un travail : colleur d’affiches. Mais pour son travail, il faut avoir une bicyclette. Mais il n’en a pas donc il doit en acheter une. Puis un jour, il se fait voler la bicyclette. Il la chercha partout et pleura. Je n’ai pas aimé parce que la fin se termine mal.

Maïna

 

Ricci Antonio est un afficheur qui n’a pas de bicyclette. Mais dans ce travail, on est obligé d’avoir une bicyclette. Un jour, pendant qu’il travaillait, on lui a volé sa bicyclette. Il courut et demanda à un conducteur de voiture de rattraper le voleur. Mais ce n’était pas le voleur, c’était quelqu’un d’autre. Il chercha partout. Un jour, il retrouva le voleur. Bruno le fils de Ricci appela la police. N’allez pas voir ce film car à la fin Ricci ne retrouve pas sa bicyclette.

Yanis

 

C’est l’histoire d’un monsieur qui s’appelle Ricci. Il a trouvé un emploi de colleur d’affiches. Mais pour être engagé, il lui faut une bicyclette. Il a une femme qui s’appelle Maria. Elle a échangé tous les draps de la maison contre le vélo. Quand Ricci collait les affiches, un jeune homme est venu voler sa bicyclette. Je n’ai pas aimé parce qu’ils parlaient italien et que c’était écrit en français. Il y a eu une bagarre et je n’aime pas la bagarre. Et aussi parce qu’il n’a pas retrouvé sa bicyclette.

Sikanu

 

C’est l’histoire d’un monsieur qui trouve du travail mais il faut qu’il ait une bicyclette. Il va déjà vendre ses draps puis va chercher sa bicyclette. Il va coller ses affiches avec un copain puis quelqu’un va lui voler sa bicyclette.

Thomas

 

C’est l’histoire d’un monsieur qui se fait voler sa bicyclette. Un jour, il a retrouvé sa bicyclette mais le monsieur est parti très vite. Il a retrouvé un vieillard  mais il ne veut rien lui dire et s’échappe. Puis il retrouve le monsieur mais il ment. Enfin, il va voler une bicyclette mais il se fait prendre. Je n’ai aimé cette histoire pour les couleurs mais aussi parce qu’elle est triste.

Ramy

 

Ca parle d’une famille. Il y a Antonio, Maria, Bruno. Antonio cherche du travail. Il va coller des affiches. Mais son chef lui demande d’avoir une bicyclette. Mais lui, il n’a pas de vélo. Alors il s’achète un vélo. Ensuite quelqu’un vole sa bicyclette. Il court après le voleur. Puis il la recherche partout. Après il y avait un vieux qui voulait la bicyclette d’Antonio alors Bruno et Antonio lui ont couru après. Mais il s’échappe et entre dans une église. A la fin, Antonio a volé une bicyclette. On l’a rattrapé mais comme il avait un fils, ils ne l’ont pas emmené au commissariat.

Je n’ai pas aimé car il n’y avait pas d’actions.

Yilmaz

 

Ce film raconte l’histoire d’un monsieur qui pour son travail doit avoir une bicyclette. Un jour, on la lui vole. Après il la cherche. Du coup quand il voit le voleur, il le poursuit. Mais il n’arrive pas à la récupérer. N’allez pas voir ce film car il est trop triste.

Ethan

 

Cette histoire raconte l’histoire d’un monsieur qui s’appelle Ricci. Un jour, il reçoit une travail mais il lui faut un vélo. Malheureusement il n’en a pas. Donc il décide d’acheter un vélo. Un jour, il alla à son travail et là on lui vola sa bicyclette. Et il se lança à la recherche du vélo dans une poursuite incroyable. Je n’ai pas aimé car ce film était triste.

Pierre

 

C’est un monsieur qui est pauvre. Il a un travail mais on lui vole sa bicyclette. Il essaie de la retrouver avec Bruno et un ami. Je n’ai pas aimé. Il ne faut pas aller le voir. C’est triste car il n’a plus de travail et parce qu’il ne retrouve pas son vélo.

Héloïse

 

Ca parle d’un monsieur. On lui donne un emploi. Il rentre chez lui et le dit à sa femme. Ils vont acheter une bicyclette. Puis pendant qu’il colle ces affiches on lui vole sa bicyclette. Et un jour, il vola une bicyclette. J’ai moyennement aimé parce qu’il y avait des scènes marrantes, des scènes moins drôles et des scènes tristes. Le moment qui était marrant c’était dans le truc où il y avait de la musique.

Toussaint

Ça parle d’un monsieur qui s’appelle Antonio Ricci. Il a été choisi pour un emploi mais il lui faut absolument une bicyclette et tout de suite. Alors Antonio Ricci dit : « Mais je n’ai pas ça là tout de suite ! ». Il part voir sa femme Maria qui lui dit qu’il lui faut une bicyclette. Alors Maria prend ses draps et les mouille. Antonio lui dit : « Mais qu’est-ce que tu fais ? »

Elle lui répond qu’elle les mouille pour aller les vendre pour ensuite avec l’argent acheter une bicyclette. Et Antonio rigole. Je n’ai pas du tout aimé le film parce qu’on ne comprenait pas tout. Il était en italien et il y avait des sous-titres ; ça passait vite. Il y avait des moments tristes.  Par exemple quand la personne pleurait. J’ai failli m’endormir car c’était trop lent.

Esther

C’est l’histoire de Mr Ricci, de sa femme et de son fils Bruno. Mr Ricci a trouvé un travail : coller des affiches. Mais il se fait voler sa bicyclette. Alors avec son fils Bruno, il cherche dans toute la ville mais il ne la retrouve pas. Donc il appelle un copain et ils vont dans un marché où il y a plein de vélos. Ils cherchent partout mais ils ne le retrouvent pas. Après puisqu’ils ne l’ont pas trouvé, Bruno avait faim. Alors, ils ont partis dans un restaurant pour manger. Puis ils vont s’asseoir près des trains. Puis après le papa donne à Bruno de l’argent pour prendre un train. Ensuite, le papa est parti voler un vélo mais tout le monde lui court après. J’ai bien aimé ce film. Mais j’ai trouvé que c’était un peu triste et aussi pas long.

Nassim

 

Monsieur Antonio Ricci a enfin un emploi , un emploi de colleur d’affiches. Mais il lui faut sa bicyclette et la sienne n’est pas ici. Un jour, en collant des affiches, il se fait voler sa bicyclette et se lance à la poursuite du voleur mais il ne le retrouve pas tout de suite. Il prend donc le bus pour aller son fils… Je n’ai pas trop aimé ce film parce qu’il était triste et qu’il finissait mal. J’ai bien aimé l’histoire mais j’ai pas trouvé tout bien. Par exemple : le moment où il se fait voler sa bicyclette normalement on devrait voir quand quelqu’un se cache derrière des voitures.

Arthur

 

C’est l’histoire d’un monsieur qui à besoin d’un vélo pour son travail. Un jour, un autre monsieur lui prend son vélo. Alors il recherche avec son fils le voleur de bicyclette. Il ne faut pas regarder ce film parce que du début à la fin c’est mélancolique, triste. Il ne retrouve pas le coupable et perd don travail.

Cléo

 

C’est un monsieur qui travaille pour mettre des affiches. Mais pour avoir ce travail, il faut une bicyclette. Alors, il en achète une. Un jour, alors qu’il est en train d’afficher, il se fait voler sa bicyclette. Il trouve un ami qui cherche avec lui. Ils cherchent et ne trouvent pas. Désespéré, il vole à son tour un vélo. Mais il finit par être arrêter. Je n’ai pas aimé ce film parce qu’il est triste, en noir et blanc avec des sous-titres. Le passage à la mairie était ennuyant, tellement que j’ai failli m’endormir.

Valentin

 

 

C’est l’histoire d’Antonio Ricci, un homme qui est depuis 2 ans est au chômage et trouve un métier de colleur d’affiche. Mais pour faire ce métier, il faut une bicyclette… Un jour, il collait des affiches et un voleur lui vola sa bicyclette. Alors Bruno et lui partirent à la recherche de la bicyclette.

Je n’ai pas aimé ce film pour quatre raisons.

1 : c’était très très très trop trop trop triste.

2 : C’était en noir et blanc

3 : ils parlaient italien et il y avait des sous-titres.

4 : Dans le film, tout le monde était méchant.

Je n’ai pas aimé quand la voyante disait à un homme : « Elle ne vous aime pas ! Vous êtes laids mon enfant ! » C’était méchant ! Je n’ai pas aimé Maria. Elle stressait tout le monde. J’ai un peu aimé parce que c’était rigolo.

Adèle

Un film qui se passe en 1948. Après la guerre, un monsieur vit à Rome et s’appelle Ricci. Il cherche du travail. Un jour, on l’appelle et on lui dit qu’il a un travail : colleur d’affiches. Mais pour cela, il faut une bicyclette. Il n’a pas d’argents. Alors sa femme vend des draps. Ils gagnent au moins 7500 lires et ils achètent la bicyclette qui était à 6010 lires. Puis, pendant qu’il faisait son travail quelqu’un vola son vélo. Je n’ai pas aimé parce que ce film finit mal. Tout ça pour un vélo, c’était ennuyeux.

Je n’ai pas trouvé cela marrant. Le film était en italien.

Sirena

Posté par blavaud à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Des commentaires sur le film "Le voleur de bicyclette"

Nouveau commentaire